Bien entendu, la participation à un essai clinique est une décision personnelle que vous seul pouvez prendre. Il existe de nombreuses raisons de participer et toutes sont valides. Toutefois, consultez toujours votre médecin avant d’initier la procédure d’inscription.
En général, la participation aux essais cliniques ne coûte rien. D’ailleurs, divers niveaux d’indemnisation sont souvent (mais pas toujours) offerts pour le temps et les déplacements consacrés aux essais cliniques.
Au cours du processus de consentement éclairé, les risques et les avantages associés à la participation à l’étude sont expliqués en détail aux volontaires. Un essai n’est pas approuvé si les Comités d’éthique considèrent que les risques excèdent les avantages. Le médecin de l’étude et toutes les parties concernées surveillent étroitement les différentes phases du processus, et toutes les activités liées à l’étude sont présentées au Comité d’éthique.
Au cours du processus de consentement éclairé, les risques et les avantages associés à la participation à l’étude sont expliqués en détail aux volontaires. Le Comité de protection des personnes (CPP) est chargé d’examiner les essais cliniques afin de garantir la protection des droits et du bien-être des volontaires. Avant de commencer, tout essai clinique doit être examiné et approuvé par un Comité d’éthique qui va :

  • examiner les différents aspects du protocole de l’étude clinique (mérites, rapport risques/avantages et éthique) ;
  • évaluer toute modification apportée au protocole ;
  • vérifier que le bien-être des sujets de l’étude est assuré.

Le consentement éclairé est une exigence stricte du processus d’essai clinique, selon laquelle tout participant doit être informé des détails de l’étude. Les candidats admissibles sont amplement informés de tous les aspects de leur participation, jusqu’à ce qu’ils comprennent clairement les informations fournies. Avant que l’étude ne commence, le CPP doit examiner et approuver le formulaire de consentement éclairé. Toutefois, vous restez toujours complètement libre d’interrompre votre participation à l’essai clinique à tout moment, si vous le souhaitez.
Après avoir signalé à Panoply que vous souhaiteriez participer, vous pouvez vous attendre à ce qu’un représentant vous contacte pour en savoir plus sur vos antécédents médicaux et votre état de santé. Vous serez informé des effets secondaires et des risques potentiels associés à l’essai clinique, ainsi que des paramètres de l’étude. Un examen physique sera ensuite réalisé. En général, au cours de cet examen, vous êtes pesé, mesuré et soumis à un électrocardiogramme (test simple qui mesure l’activité électrique du cœur), à des analyses de sang et d’urine, ainsi qu’à tout autre examen requis pour l’étude en question. Une fois votre candidature acceptée, un représentant vous contactera pour planifier l’étape suivante. Avant de commencer l’essai clinique, vous devrez signer un accord de consentement éclairé. Que vous soyez finalement admissible à l’étude ou non, les résultats de vos tests d’admissibilité vous seront fournis. Dans certains cas, il vous sera demandé de rester à la clinique pendant la durée de l’essai. Une équipe d’étude vous sera assignée pour vous prodiguer des soins tout au long du processus. Cette équipe peut inclure divers médecins, infirmières, travailleurs sociaux et autres professionnels de la santé. Selon l’étude, il peut vous être demandé d’effectuer certaines tâches ou de vous abstenir de certains comportements. En outre, il est possible qu’un placebo vous soit administré à la place du médicament testé. Le règlement spécifique de l’étude vous sera expliqué à l’avance. Votre état de santé sera surveillé pendant toute la durée de l’étude et, selon l’étude, une fois l’essai clinique terminé.
Les essais cliniques soulèvent souvent la question de savoir si le volontaire est libre d’interrompre sa participation à l’étude pour quelque raison que ce soit. La réponse est oui. Pour assurer la réussite d’un essai clinique, il est important que les participants poursuivent l’étude jusqu’à la fin, mais les volontaires doivent également bien comprendre qu’ils ont le droit de se retirer à tout moment pendant toute la durée de l’étude.
À la fin d’un essai clinique, les chercheurs analysent les données pour évaluer l’innocuité et l’efficacité du traitement potentiel. Vous pouvez demander plus d’informations au coordonnateur de l’essai clinique sur la façon de donner suite aux résultats. Si le traitement potentiel s’est avéré efficace, les chercheurs doivent soumettre les données obtenues pour approbation. Selon l’étude, certains participants peuvent encore utiliser le traitement à l’étude une fois l’essai clinique terminé. Si l’étude portait sur une nouvelle utilisation d’un médicament approuvé, vous pourrez peut-être obtenir une prescription hors indication de votre médecin qui vous permettra de continuer à obtenir le médicament une fois l’étude terminée. Si le médicament n’est pas approuvé, en revanche, vous ne pouvez plus l’utiliser une fois l’étude terminée, et ce jusqu’à ce qu’il soit approuvé par les autorités de régulation. Vous pouvez discuter avec le médecin de l’étude et l’équipe de recherche pour discuter de vos options de traitement suite à l’essai clinique.
Que vous soyez en bonne santé et ayez souhaité participer à l’étude à des fins de recherche OU que vous souffriez d’un problème de santé spécifiquement étudié dans l’essai clinique, gardez le contact avec votre médecin traitant. C’est très important pour plusieurs raisons :

  • Vos antécédents médicaux : les chercheurs sélectionnent les volontaires rigoureusement en leur posant des questions sur les aspects de leur état de santé qui peuvent avoir un impact sur les essais cliniques ou que ceux-ci peuvent affecter. En général, votre médecin traitant connaît beaucoup mieux vos antécédents médicaux. Il peut donc fournir des informations et des idées susceptibles d’être importantes pour l’étude elle-même.
  • Traitement de tout autre problème de santé : les essais cliniques s’attaquent aux questions relatives à un problème de santé ou traitement médical concret. Ils n’ont pas pour but de remédier aux autres problèmes de santé que vous pourriez avoir.
  • Prévention des conflits : votre médecin traitant peut vérifier l’absence d’interférence entre l’essai clinique et tout autre traitement ou médicament. Il devrait vous aider à répertorier vos antécédents médicaux pour la présélection à l’essai clinique.

Cliquez ici pour en savoir plus sur les différentes études dans votre région. Si vous ou l’un de vos proches êtes affecté par l’une des pathologies répertoriées OU si vous êtes intéressé par une étude recherchant des volontaires en bonne santé, veuillez cliquer sur le lien concerné. Vous serez redirigé vers un questionnaire en ligne. Suivez les consignes simples pour chaque étape de votre requête. Ou cliquez ici pour trouver le site de l’essai le plus proche de chez vous afin de vous présenter en personne.

 

Vous souhaitez participer à des essais cliniques ?

Si vous souhaitez être contacté pour participer à des essais cliniques en tant que volontaire, nous vous invitons à vous inscrire, comme des millions de personnes l’ont déjà fait. C’est rapide, sans frais, et vous n’êtes jamais obligé de prendre part à un essai clinique, même si vous êtes admissible.

 

 

COMMENT NOUS CONTACTER

ADRESSE
GRANTA PARK, GREAT ABINGTON
CAMBRIDGE CB21 6GQ, ROYAUME-UNI
ADRESSE E-MAIL